Je ne suis pas là le 14 octobre

En Belgique, voter est obligatoire.

◊ Si vous n'exercez pas ce droit– et que vous ne souhaitez/pouvez pas remettre une procuration à un tiers –, il faudra justifier votre absence. Dans ce cas, jusqu'à maximum un mois après le 14 octobre, rendez-vous à la Maison communale avec votre justificatif d'absence (certificat médical, attestation de l'employeur…) et votre convocation électorale originale. C'est le juge de paix du canton où vous deviez aller voter qui évaluera les motifs de votre absence. Aucune poursuite ne sera exercée à votre encontre si celui-ci, en accord avec le procureur du Roi, admet le fondement de ces excuses.

◊ Si vous décidez de donner une procuration à une personne de confiance, elle-même, doit avoir la qualité d’électeur. L’octroi d’une procuration ne peut se faire que si votre absence se justifie par une série de motifs (maladie ou infirmité, raisons professionnelles, privation de liberté suite à une mesure judiciaire, convictions religieuses, motif d'étude ou séjour temporaire à l'étranger) accompagnés d'une pièce justificative (certificat médical, attestation de l'employeur, certificat du bourgmestre de la commune de résidence, certificat de l'établissement pénitentiaire, attestation des autorités religieuses, attestation de la direction de l'école, certificat du voyagiste). Un électeur ne peut être porteur que d'une seule procuration. Le jour de l’élection, le porteur de la procuration doit se rendre dans le bureau de celui qui lui a confié la procuration, muni de sa propre convocation et de sa carte d’identité ainsi que de la convocation de "l'électeur absent", du formulaire de procuration dûment complété accompagné de la pièce justificative (certificat ou attestation).

A noter: dans le cas d'un séjour momentané à l'étranger, une déclaration du bourgmestre (ou son délégué) doit avoir été remplie (un passage préalable par la Maison communale s'impose donc !).

Procuration à télécharger sur electionslocales.wallonie.be/electeur/procuration ou en vous rendant à la Maison communale.