Les points importants de la séance du lundi 25 septembre 2017

Conseil communal de Waterloo
Secrétariat général
L’Assemblée a pris acte de la démission de Valentine Percy (MVW) de sesfonctions de conseillère communale, pour raisons professionnelles.
 
Énergie
En application d'une directive européenne, 182 luminaires publics vont bénéficier de nouvelles sources d'éclairage moins énergivores, principalement des LED. Les conseillers ont unanimement approuvé l'offre d'ORES qui se chargera de ce travail pour la Commune de Waterloo.
Le groupe MVW a demandé si ces remplacements concernaient la totalité des luminaires de Waterloo. Son élu a également suggéré que la Commune profite du financement à taux d'intérêt nul proposé par la Sowalfin.
Écolo a souligné l'importante économie que réaliserait la Commune grâce à cette rénovation et a souhaité savoir si le remplacement d'autres sources lumineuses était déjà planifié. "Il y en aura d'autres, a confirmé la bourgmestre (MR), mais je ne connais pas encore le phasage des travaux. Nous avons fait le choix de ne pas emprunter, mais de financer ce travail sur fonds propres, afin de ne pas augmenter notre charge d'emprunt, déjà alourdie par les travaux de l'école de Mont-Saint-Jean."
 
Sports
Deux terrains de padel supplémentaires pourraient voir le jour sur le site du complexe sportif du Centre. "Ils pourraient être installés à la place de certains courts de tennis extérieurs, aujourd'hui sous-utilisés, a précisé la bourgmestre.Nous pourrions bénéficier d'un subside provincial de 146 000 euros, mais nous nous réservons le droit de ne pas concrétiser le projet si le coût est largement supérieur à ce montant."
"Le projet prévoit d'installer ces terrains sur les courts de tennis face au Hall sportif, mais pourquoi ne pas les placer plutôt sur les terrains situés au nord, contre le talus ?, a interrogé MVW. En adaptant le talus, il serait même possible de déménager l’actuel terrain de padel et de le placer à côté des deux nouveaux. Cela ouvrirait l'espace et embellirait cette partie du Centre."
Écolo a surenchéri en estimant que la couverture métallique prévue "serait un coup de poing dans le paysage".
L'échevin des Sports (MR) a justifié le choix de l'emplacement par la proximité des vestiaires et de la taverne. "En outre, les terrains de padel seraient installés sur les deux terrains de tennis dont l'état est le plus mauvais", a-t-il continué. La bourgmestre a conclu en rappelant que le point à l'ordre du jour ne concernait que le lancement du marché public. "Il sera toujours temps d’envisager un autre emplacement ultérieurement", a-t-elle indiqué.
Le point a été approuvé par la majorité MR et l'élu PS. Les deux conseillers d'Écolo et le représentant de MVW se sont abstenus.
 
Cultes
Les conseillers se sont prononcés sur les budgets 2018 des différentes fabriques d'église. L'élu MVW a souhaité réagir au montant de 420 000 euros destiné à rénover le toit de l'église Saint-Joseph. Il a demandé s'il était envisageable d'introduire une demande de classement pour limiter ce genre de frais à l'avenir.
"Un tel classement nous permettrait d'obtenir des subventions, a admis l'échevin des Cultes (MR). Mais l'église est banale, contrairement à la Chapelle Royale qui est le dernier monument espagnol de Belgique. Je ne crois donc pas une seconde à ses chances de classement, d'autant que la Région wallonne a plutôt tendance à déclasser. Ces travaux devraient être réalisés sur les fonds propres de la fabrique d’église, mais la loi exige qu’en cas de déficit ce soit la Commune qui en prenne la charge. Cela dit, la toiture actuelle a résisté pendant plus de 150 ans et, comme nous la refaisons à l'identique, il y a lieu de penser qu'elle tiendra pendant de longues années."
"Compte tenu de l'importance patrimoniale de l'église Saint-Joseph, je voterai exceptionnellement oui pour un budget de fabrique d'église", a commenté l'élu PS.
Tous les conseillers ont donc approuvé ce point.