Le CPAS : Un budget maîtrisé, des actions de terrain

Le CPAS de Waterloo  profite de la sortie des comptes 2016 pour revenir sur l’essentiel de son action : des aides au niveau social, une implication réelle des membres de son Conseil de l’Action Sociale et une vision à long terme avec l’acquisition d’un terrain jouxtant le site actuel.

Etienne Verdin, Président du C.P.A.S, a rendu compte de la situation du Centre et de sa gestion au cours de l’exercice écoulé. Le résultat budgétaire de l’institution présente un boni raisonnable. «Depuis 2002, le CPAS clôture son compte annuel avec un boni, souligne le Président, Etienne Verdin.Autrefois, c’était un événement. Aujourd’hui, on ne le soulève même plus !

Nous exerçons une très large action sociale et  veillons aussi à assurer nos recettes via des subsides et l’indexation des prix de nos prestations. L’ensemble des onze membres du Conseil œuvrent  dans le souci d’utiliser à bon escient les deniers publics pour un service public social efficace

Une triple action sociale

Conformément à la nouvelle loi sur le projet individualisé d’intégration sociale, un réel contrat entre les bénéficiaires d’un Revenu d’Intégration Sociale (RIS) et le CPAS est établi pour assurer un suivi individualisé dans le respect de chacun. A Waterloo, 122 personnes bénéficient du RIS.

Le C.P.A.S développe également plusieurs actions grâce à son service d’aide aux familles et aux aînés comme la livraison de 36.000 repas chauds par an dans l’entité.

Enfin, la Maison de Repos et de Soins « le Gibloux » est une maison de référence en Brabant wallon en termes d’organisation, d’activités et d’humanité.

Une vision à long terme

Récemment, le Centre  a procédé à l’acquisition d’un terrain contigu au C.P.A.S, d’une surface de 26 ares.  Le logement qui s’y trouve sera libéré fin de l’année 2017.  Dès à présent,  des études sont en cours afin de valoriser cette acquisition  et répondre au mieux aux besoins de la population.
«  Plusieurs opportunités s’offrent à nous, explique Etienne Verdin.  Outre une extension de la maison de repos, nous pourrions y imaginer une maison des ainés et une résidence adaptée à l’étage,… Cette propriété avoisinant nos infrastructures était une réelle occasion pour nos services. »

Des conseillers impliqués

Suite aux derniers éléments de l’actualité, le Président a tenu aussi à mettre en avant le travail et l’implication de son équipe, chiffres à la clé.  Le Conseil de l’Action Sociale s’est réuni  12 fois au courant de l’année 2016. Il a pris un total de 289 décisions. Le taux de participation aux séances de l’ensemble des conseillers est de 88%.  « Une réelle possibilité de débat est en place, insiste Etienne Verdin.  Les membres préparent ces réunions, analysent les dossiers. » Le montant du jeton de présence pour les séances du Conseil de l’Action sociale est fixé  à 99, 16€ bruts.

Le Bureau permanent, organe composé de 4 membres, s’est réuni 49 fois en 2016. Le taux de participation  est de près de 90%.Le Comité Spécial du Service Social, constitué de 5 membres, Président inclus, a tenu 24 séances en 2016, pour un total de 1.525 décisions.

Le montant du jeton de présence pour les séances du Bureau permanent et du Comité Spécial du Service Social,  est fixé  à 49,58€ bruts (conformément aux articles 27 et 94 de la loi du  8 juillet 1976). 

Le CPAS : Un budget maîtrisé, des actions de terrain
Mots-clés :