Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Coopération au Développement: deux projets retenus sur le budget 2020
Actions sur le document

Coopération au Développement: deux projets retenus sur le budget 2020

Chaque année, la Commune de Waterloo soutient un ou plusieurs projet(s) d’aide humanitaire. Sur le budget 2020, deux programmes en Afrique ont été sélectionnés : le premier consiste à mettre en place une activité de pisciculture associée à l'élevage de poules pondeuses à Bukeye (Burundi) tandis que le second participe à la construction d'un centre de formation pour jeunes filles travailleuses domestiques à Uvira (République Démocratique du Congo).

Au total, la Commission des Relations internationales a examiné les candidatures de sept projets émanant d'associations humanitaires qui souhaitaient obtenir un subside communal, sur base d'une série de critères déterminés (communauté locale, progrès structurel, évaluation à mi-parcours, etc.). Le 23 novembre dernier, le Conseil communal a entériné les deux candidatures qui se verront octroyer le subside de Coopération au Développement 2020, à concurrence de 3 500€ chacune.

1/ Installation d'une exploitation piscicole et d'un élevage de poules pondeuses à Bukeye

Extrêmement pauvre, la Commune de Bukeye – au nord-ouest du Burundi – est propice à la pisciculture (marais argileux, climat tempéré, cours d'eau abondant…). La mise en place d'une activité de ce type associée au petit élevage de volailles est un moyen efficace de réduire l'insécurité alimentaire et le manque d'autonomie financière qui touche les modestes agri-éleveurs locaux. L'ambition poursuivie est de permettre à toute la population de la zone d’avoir accès à ces éléments nutritifs (les poissons et les œufs demeurent un luxe là-bas) à des prix abordables et, par là, d'améliorer leurs conditions de santé. En outre, ce projet contribue à la protection de l'environnement : l’aménagement d'étangs piscicoles participera à la régulation de la nappe phréatique sur les sites marécageux (contrairement au drainage qui en assèche les bas-fonds). Si tout se déroule comme prévu, l'agencement de l’étang (20m x 13m) et du poulailler (40 à 70 poules pondeuses) ainsi que l'engagement d'un gardien pour surveiller cet espace (et en réduire les risques de vol ou de vandalisme) et la construction d'un abri pour ce dernier devraient se terminer en janvier 2021.
Enfin, tout comme l'an passé, la Commune de Waterloo vient appuyer l'ONG (Organisation Non Gouvernementale) Nord ADA (Auto-Développement Afrique) mais aussi sa partenaire locale, l'ASBL de droit burundais DEVeloppement Intégré (DEVI).

2/ Construction d'un centre de formation pour jeunes filles travailleuses domestiques à Uvira

C'est dans le même état d'esprit que notre Commune offre une aide financière au Club Val Brabant-Waterloo (membre de l'ONG Soroptimist International de Belgique) ainsi qu'aux organisations à but non lucratif en RDC (République Démocratique du Congo) : WCP (Women and Children Protection) et IDAY KIVU et IDAY International. Dans ce cas précis, l'objectif de tous est double.
1. Il s'agit d'abord de contribuer à terminer le gros-œuvre de la construction d'un centre permanent de formation socio-professionnelle dont le rez-de-chaussée est déjà fonctionnel. Démarré en 2013, l'avancement des travaux se fait au rythme de l'arrivée des financements. Si tout va bien, il devrait s'achever en 2021 et devenir totalement autonome dans son fonctionnement.
2. Le but final sera de permettre à toujours plus de jeunes servantes – souvent âgées de moins de 14 ans – d'accéder à une scolarisation mais aussi d'acquérir un diplôme reconnu par la RDC. À ce jour, grâce à l'éducation et à la connaissance de leurs droits, plus de 500 travailleuses ont pu sortir de l'anonymat et ainsi obtenir un "vrai" statut.
Qui sait ? La réussite du fonctionnement autonome de ce centre pourrait peut-être même servir d'exemple en vue de la création d'autres espaces du même type pour venir en aide aux quelque 8,5 millions de jeunes femmes dans une situation de servitude, répertoriées à travers toute l'Afrique…

Infos supplémentaires : échevinat des Relations et de la Solidarité internationales | cmVnaW5lLnZhbmRlcmdoaW5zdEB3YXRlcmxvby5iZQ== | 02 352 99 63