Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Coronavirus: résumé des dernières mesures (mise à jour le 4 juin)
Actions sur le document

Coronavirus: résumé des dernières mesures (mise à jour le 4 juin)

Ce mercredi 3 juin, le Conseil national de Sécurité a validé le passage en phase 3 du plan de déconfinement, à partir du 8 juin 2020. En voici les grandes lignes résumées. Pour davantage d'informations, vous pouvez consulter le communiqué de la Première ministre Sophie Wilmès en cliquant sur ce lien.

 

Désormais, la liberté est la règle et les interdictions constituent l’exception. Cette nouvelle approche s’appréhende sur deux niveaux :

1. Les comportements individuels (les six règles d’or) :

  1. Les mesures d’hygiène (se laver les mains, etc.) restent indispensables.
  2. Les activités en extérieur doivent être privilégiées. Si ce n'est pas possible, il faut ventiler la pièce dans laquelle on se trouve.
  3. Il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque.
  4. Les distances de sécurité restent d’application sauf pour les personnes de son foyer, pour les enfants de moins de 12 ans entre eux et pour les personnes avec qui on dispose de contacts plus rapprochés, autrement dit la "bulle élargie". Dans ce dernier cas, il est nécessaire de porter un masque.
  5. Il est possible pour chacun d’avoir des contacts rapprochés avec 10 personnes différentes par semaine en plus du foyer (="bulle personnelle élargie").
  6. Les réunions de groupe sont restreintes à 10 personnes maximum, enfant(s) compris. Cela vaut pour toutes les réunions, qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors.

2. Le cadre réglementaire :

  1. Certaines activités organisées reprennent, avec des protocoles qui protègent à la fois les utilisateurs et le personnel.
  2. Les protocoles seront évalués d’ici le 1er juillet.
  3. Il est recommandé de télétravailler quand cela est possible.
 

Les secteurs de l’Horeca, du sport et de la culture sont les secteurs majeurs pour lesquels des décisions importantes ont été prises.

📌 L’Horeca

À partir du 8 juin, le secteur Horeca pourra rouvrir partiellement. Les établissements de restauration tels que les cafés, les bars et les restaurants seront à nouveau ouverts, dans le respect d’un protocole très précis. Les salles de jeux (ex. : casinos), de banquet et de réception ne pourront rouvrir que le 1er juillet, selon des conditions et un protocole bien précis.

📌 Le secteur culturel

À partir du 8 juin, les activités culturelles sans public pourront reprendre. Les représentations avec public – y compris les cinémas – pourront reprendre à partir du 1er juillet, mais toujours selon des règles précises (respect des distances sécurité, nombre limité de personnes…).
Les activités organisées et encadrées par un responsable seront limitées à 20 personnes en juin et à 50 personnes en juillet, sous couvert du respect des distances sociales.

📌 Le secteur sportif

À partir du 8 juin, les activités sportives sans contact pourront reprendre, à l'intérieur ou à l'extérieur. Les salles et les espaces de fitness peuvent également rouvrir, à condition de respecter un protocole.
Cependant :

  • Les sports de contact (ex. : judo, boxe, foot, etc.) devront toujours se limiter à un entraînement dit "sans contact".
  • Les vestiaires et les douches ne seront toujours pas accessibles.
  • Les piscines, saunas et centres de bien-être devront rester fermés à ce stade.

À partir du 1er juillet, tout sera à nouveau permis, à la condition de respecter les protocoles.

📌 Les cultes

Les cultes religieux ou philosophiques peuvent reprendre à partir du 8 juin sous respect de différentes règles (nombre limité de personnes, rites avec contact physique interdit, etc.).

📌 Les voyages

Dès le 8 juin, il sera possible de partir en excursion pendant un ou plusieurs jours en Belgique.
À partir du 15 juin, la Belgique rouvrira ses frontières vers et au départ de l’Union européenne, Royaume-Uni compris, et les quatre autres pays de l'espace Schengen (Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège). Attention toutefois, chaque pays décide seul de l’ouverture ou non de ses frontières.

📌 Loisirs et détente

Les activités de loisirs et de détente sont autorisées à partir du 8 juin à l’exception des conférences, des parcs d’attraction et des plaines de jeux en intérieur qui ne pourront reprendre qu’à partir du 1er juillet.

📌 Rassemblements

Toutes les activités culturelles et de loisirs doivent être organisées de manière à éviter les rassemblements. Le port du masque est en tous temps recommandé.
Les rassemblements (kermesses, fêtes de village, etc.) resteront interdits jusqu’au 1er août et pourront ensuite reprendre graduellement.
Les grands événements de masse resteront interdits jusqu’au 31 août.

Les phases 4 et 5 de notre stratégie de déconfinement auront lieu en juillet et août, si les conditions épidémiologiques le permettent.

N.B. : les grandes lignes des CNS précédents sont consultables ci-dessous ⤵️


 

Le Comité de concertation s’est réuni ce vendredi 22 mai, avec les membres du Groupes d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES), afin d’examiner la feuille de route proposée par ces derniers relative à la jeunesse et aux activités estivales qui les concernent.
 

En bref, il a été décidé que…
📌 les aires de jeux extérieures peuvent être rouvertes par les autorités locales (ce sera aussi le cas à Waterloo), à partir du mercredi 27 mai pour les enfants jusqu’à 12 ans inclus ;
📌 les aires de jeux de plus grande taille dans les parcs peuvent rouvrir également sous la supervision des autorités locales en respectant les mêmes conditions que la pratique sportive, à savoir un maximum de 20 enfants à la fois ;
📌 les aires de jeux présentes dans les musées, les parcs animaliers, etc. peuvent aussi rouvrir. Le gestionnaire des infrastructures doit prendre les dispositions pour éviter les foules. L’arrêté ministériel sera adapté dans ce sens ;
📌 les activités estivales pour les jeunes pourront à nouveau être organisées à partir du 1er juillet, sous réserve de l’accord des autorités locales :
          🔹 Les camps et stages d’été avec ou sans nuitée(s), ainsi que les activités dans les plaines de jeux, pourront avoir lieu avec un maximum de 50 personnes (participants et encadrants), selon le principe de "groupe en contact". Les jeunes et les accompagnateurs de plus de 12 ans doivent continuer à respecter la distance de sécurité autant que possible.
          🔹 Les maisons de jeunes, les centres de jeunes, etc. peuvent également relancer leurs activités pour des "groupes en contact" de maximum 50 jeunes. Ici aussi, les jeunes et les accompagnateurs de plus de 12 ans doivent continuer à respecter la distance de sécurité. Les maisons de jeunes qui ont également une fonction d’HORECA doivent respecter les règles générales du secteur.

Rendez-vous le 3 juin pour le prochain CNS afin d'en apprendre plus sur les contours de la troisième phase ainsi que des suivantes. Seront entre autres abordés, les déconfinements des secteurs culturel, sportif et de l’HORECA.

Détails de la feuille de route pour les activités "jeunesse" de cet été : https://www.info-coronavirus.be/fr/news/feuille-de-route-activites-jeunesse/

 

Ce mercredi 13 mai, le Conseil national de Sécurité (CNS) s’est réuni et a pris la décision d’enclencher la phase 2 du plan de déconfinement à partir du 18 mai.

 

Cette phase repose principalement sur...
📌 la reprise progressive des cours pour certains élèves dans l’enseignement primaire et secondaire ;
📌 la possibilité de réouverture, sous conditions, des musées et infrastructures d’intérêt culturel ;
📌 la possibilité de reprise pour les "métiers de contact" (coiffeurs, esthéticiens...), sous certaines conditions ;
📌 la possibilité de reprise pour les marchés, sous conditions et avec l’accord des autorités locales ;
📌 la possibilité d'accueillir jusqu'à 30 personnes, sous conditions, aux cérémonies de mariages et d'enterrements ;
📌 une série d’autres décisions relatives au sport et aux loisirs.

La prochaine étape du déconfinement n’aura pas lieu avant le 8 juin. 


 

Ce mercredi 6 mai, le Conseil national de Sécurité (CNS) s’est réuni afin de valider et de préciser la nouvelle phase de la stratégie de déconfinement, à savoir la phase 1b qui commencera le 11 mai.

Les experts ont donné le feu vert au lancement de cette nouvelle phase au regard de plusieurs critères favorables pour le moment, à savoir…
📌 le nombre d’hospitalisations par jour ;
📌 la tendance moyenne de ces hospitalisations à la baisse par rapport aux semaines précédentes ;
📌 le nombre de lits occupés dans les unités de soins intensif ;
📌 le testing et le tracing (explications dans le résumé du 24 avril ci-dessous) ;
Ces critères continueront à jouer un rôle dans le déconfinement graduel.

En bref, cette nouvelle phase consiste à élargir les contacts sociaux et ouvrir certains commerces sous conditions.
Plus de détails ici : https://centredecrise.be/fr/news/deconfinement-phase-1b-partir-du-11-mai-elargissement-des-contacts-sociaux-et-ouverture-des-0

 

Sur la base des avis du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES), ce vendredi 24 avril, le Conseil National de Sécurité a défini la stratégie de déconfinement graduel de la Belgique par rapport à la crise sanitaire en cours. Voici les principales lignes des décisions prises lors de cette réunion…
 

🔷Avant tout, rappelons que le virus est toujours présent en Belgique et qu'en l'absence de remède ou vaccin, il reste dangereux pour la population.
Les mesures strictes de confinement sont donc maintenues, au minimum jusqu’au 3 mai inclus (voir résumé des réunions des 18 mars et 15 avril du Conseil National de Sécurité ci-dessous). Ensuite, la Belgique pourrait entamer son processus de déconfinement, si les conditions le permettent.
En bref, retenons que…
chaque mesure qui n’est pas explicitement supprimée est maintenue
aucune des dates avancées n'est définitive : toutes les décisions futures dépendront de l'évolution des chiffres liés à la pandémie, un éventuel retour en arrière est possible à chaque instant
certaines règles restent en vigueur, peu importe la phase de déconfinement. Parmi celles-ci, épinglons la limitation des contacts entre personnes, le respect des distances de sécurité et les bons réflexes en matière d’hygiène ("gestes-barrières" comme se laver les mains, etc.).

🔷Le déconfinement devrait se dérouler en suivant les 4 phases (à confirmer au fil du temps) que voici:

Phase 1A (à partir du 04/05)

📌Réouverture des industries et services de professionnels à professionnels
📌Réouverture des merceries et magasins de tissus (fabrication de masques)
📌Élargissement graduel de l'accès aux soins de santé généraux et spécialisés
📌Masques obligatoires dans les transports en commun (dès 12 ans)
📌Autorisation légèrement élargie de pratiques sportives sous certaines conditions (plein air…)

Phase 1B (à partir du 11/05)

📌Réouverture de tous les commerces et services, sauf l'HORECA (avec limitation d’accès pour éviter les effets de foule)

Phase 2 (à partir du 18/05)

📌Retour progressif à l'école (limité à certaines classes)
📌Autorisation des visites familiales
📌Excursion d'une journée en Belgique permise
📌Autres mesures à l'étude : conditions pour la réouverture de commerces impliquant des contacts physiques (coiffeurs, esthétique…), de musées (avec système de ticketing…), présence élargie lors de mariages ou enterrements, etc.

Phase 3 (à partir du 08/06)

📌Reprise hypothétique de l'HORECA (d'abord les restaurants, puis les bars et cafés) et des loisirs collectifs (stages, camps scouts, attractions touristiques, etc.)

🔷Enfin, pour assurer le déconfinement dans les meilleures conditions possibles, il a été précisé que le testing et le tracing joueront un rôle prépondérant.
En ce qui concerne le testing (ou dépistage), l’objectif est de pouvoir offrir un test de laboratoire à toutes les personnes qui en ont besoin, c’est-à-dire ceux qui présentent des symptômes et pour qui un médecin suspecte une infection, les personnes fortement exposées au virus de par leur profession et les personnes exposées au virus après un contact intense avec une personne infectée.
Quant au tracing, une stratégie coordonnée entre les Régions et les Communautés devrait être mise en place, avec l’appui des experts fédéraux. Pour rappel, le "tracing" consiste en une surveillance des contacts par des "enquêteurs" qui téléphoneront aux personnes détectées positives afin de lister (sur base volontaire) celles et ceux que les personnes infectées ont pu contaminer. Ce "call center" doit encore être mis en place, tout comme le cadre légal qui entourera cette décision.


 

Lors du Conseil National de Sécurité (CNS) du mercredi 15 avril, plusieurs décisions ont été prises. Comme à chaque fois, elles ont reposé sur les avis des experts scientifiques.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre.
 
Il a ainsi été décidé de prolonger les mesures de confinement actuellement en vigueur jusqu’au 3 mai inclus.

Les consignes de base sont donc restées inchangées et doivent aujourd'hui encore impérativement être respectées. Les forces de l’ordre continuent à s’en assurer!

D'autres décisions ont été prises dont notamment :

• La réouverture des magasins de bricolage et les jardineries, aux mêmes conditions que les magasins d’alimentation. Les distances de sécurité devront donc être d’application
• L'interdiction d'organisation d'événement de masse tel qu'un festival, avant au plus tôt le 31 août inclus.
• Concernant le monde du travail, les règles actuelles resteront d’application jusqu’à ce que des protocoles d’accord puissent être scellés, secteur par secteur.
L’objectif de ces protocoles sera de permettre aux entreprises de reprendre le plus rapidement possible une activité normale, tout en garantissant les conditions adéquates de travail de leurs employés et qui devront être adaptées aux circonstances. Le télétravail devra, quant à lui, continuer à être privilégié pendant un certain temps encore.

 

 

 


Pour rappel, voici les mesures en vigueur depuis ce mercredi 18 mars 2020 à 12h.
 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre.

Les consignes d’hygiène personnelle ainsi que les mesures de distanciation sociale restent les meilleures actions que chacun doit respecter. Leur strict respect est une nécessité pour contrer le virus. Le sens civique de chacun et l’esprit de solidarité envers les plus faibles sont indispensables.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?
  • Chacun doit rester chez soi au maximum pour limiter les contacts extérieurs.
  • Vous pouvez quitter votre habitation pour :
  1. Aller dans un magasin d'alimentation.
  2. Aller chez le médecin.
  3. Aller à la pharmacie.
  4. Aller au guichet automatique de la poste.
  5. Aller au guichet bancaire.
  6. Aller à la station d’essence.
  7. Fournir une assistance aux personnes vulnérables.
  • Tous les magasins alimentaires restent ouverts.

L’accès aux supermarchés sera contrôlé afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps à l’intérieur (au maximum 1 personne par 10 m² et ce, pour maximum 30 minutes par personne).

  • Les magasins vendant principalement des aliments pour animaux sont couverts par la définition des magasins d'alimentation et peuvent rester ouverts.
  • Les magasins non essentiels sont fermés à l’exception 
  1. Des magasins d'alimentation (voir ci-dessus).
  2. Des pharmacies.
  3. Des librairies.
  4. Des magasins de nuit (jusque 22h).
  5. Des stations-services et fournisseurs de carburants et combustibles.
  6. Des jardineries et magasins de bricolage (dès le samedi 18 avril 2020).

Ceux-ci doivent bien entendu respecter les distances sociales.

  • Les marchés sont fermés, sauf s’ils sont indispensables à l'approvisionnement alimentaire et dans la mesure où l'autorité locale peut garantir les mesures de distance sociale.
  • Les activités physiques à l’extérieur (se promener, courir, faire du vélo) sont conseillées mais uniquement pour le temps de l’activité, entre personnes vivant sous le même toit ou avec un ami (toujours le même) et dans le respect de la distance sociale (1,5 mètre de distance). Les citoyens sont donc en dehors de leur domicile le temps de l’activité uniquement. Il est demandé de rester en mouvement pendant l’activité (pas d’installation dans les parcs, par exemple).
  • Tout rassemblement est interdit.
  • L’HORECA doit rentrer son mobilier extérieur de terrasse.
  • Les transports publics doivent être organisés de telle manière à ce que la distance sociale puisse être garantie.
  • Les entreprises quelle que soit leur taille peuvent poursuivre leurs activités à condition d’organiser le télétravail au maximum ou si elles peuvent garantir les mesures de distanciation sociale. Si cela est impossible, elles doivent fermer. En cas de non-respect de cette mesure, des sanctions seront appliquées. Cela n’est pas valable pour les secteurs cruciaux et services essentiels.
  • Tous les voyages non essentiels vers l’étranger sont interdits.
  • La distance sociale doit être appliquée aussi strictement que possible.
  • Les "lockdown parties" organisées par quelques citoyens mettent en danger nos grands efforts et ont des conséquences sanitaires importantes, comme l’actualité nous l’a démontré. Ces fêtes restent bien entendu interdites.
  • En ce qui concerne les écoles, une garderie est assurée au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront aussi trouver une solution dans les écoles.

Les polices locales et fédérales veillent au respect strict des mesures prises pour lutter contre le coronavirus et aider les professionnels de la santé.

Et au niveau communal ?

Toutes les informations sur l'organisation des services communaux sont disponibles et mises à jour sur www.waterloo.be/coronavirus-services-communaux

Toutes les informations concernant les collectes des déchets sont disponibles et mises à jour sur www.waterloo.be/actualites/coronavirus-collectes-dechets

La Commune a prévu de distribuer des masques aux Waterlootois, en vue du déconfinement. Plus d'infos ? www.waterloo.be/actualites/distribution-masques

Par ailleurs, le Gouvernement wallon a décidé de la suspension temporaire de tous les délais de rigueur et de recours fixés dans l'ensemble de la législation et de la réglementation wallonne (ou adoptés en vertu de celle-ci), ainsi que des enquêtes publiques. Dans ces circonstances exceptionnelles, les compétences du Conseil communal qui doivent être exercées dans l'urgence sont aussi confiées au Collège communalCliquez ici pour plus d'infos.

Vous vous posez encore des questions ?

Consultez la FAQ (Foire aux questions) du SPF Santé Publique via le lien suivant : www.info-coronavirus.be/fr/faqs/ 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre

Comment freiner le virus ?

Le SPF Santé Publique rappelle les mesures d'hygiène de base pour freiner la propagation du virus :

  • Si vous êtes malade, restez à la maison et prenez contact avec votre médecin généraliste.
  • Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon.
  • Éternuez et mouchez-vous dans un mouchoir en papier. N’utilisez chaque mouchoir qu’une seule fois et jetez-le ensuite dans une poubelle fermée.
  • Vous n’avez pas de mouchoir en papier ? Éternuez ou toussez dans le creux de votre coude.
  • Évitez de serrer la main ou d’embrasser votre interlocuteur.
  • Accordez une attention toute particulière aux personnes considérées à risques*.
  • Les enfants ne font pas partie de ces groupes de personnes à risques mais peuvent facilement transmettre le virus. Il est donc préférable d’éviter les contacts entre enfants et personnes âgées.
  • Évitez les contacts avec les personnes visiblement malades.

* Les personnes considérées à risques sont les suivantes : les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, les enfants jusque 6 mois, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Infos, conseils et recommandations concernant le coronavirus Covid-19 :

www.info-coronavirus.be

aW5mby1jb3JvbmF2aXJ1c0BoZWFsdGguZmdvdi5iZQ==

800 14 689 (numéro gratuit destiné aux questions relatives à la santé ou à l'ordre public)

0800 120 33 (numéro gratuit destiné aux questions relatives à l'économie)

Informations sur les mesures prises et sur les activités permises et interdites :

www.info-coronavirus.be/fr/faqs/

Informations pour les entreprises :

0800 120 33 (numéro gratuit)

https://economie.fgov.be/fr

Informations pour les indépendants :

0800 120 18 (numéro gratuit)

Site de l'INASTI

Informations pour le secteur de l'enseignement :

Site enseignement.be 

Informations pour les professionnels de la santé :

Site de Sciensano

Informations pour les voyageurs :

Site du SPF Affaires étrangères | site du SPF Economie

Conséquences possibles pour nos entreprises et pour les voyageurs confrontés à une annulation et/ou bloqués à l'étranger :

Site du SPF Economie

Mesures de prévention et conséquences en matière de droit du travail : 

Site du SPF Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale

Directives de l'Organisation mondiale de la santé pour les entreprises

Questions spécifiques au territoire communal :

www.waterloo.be/coronavirus

www.facebook.com/1410Waterloo