Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / "Le Gibloux" souffle ses 30 bougies!
Actions sur le document

"Le Gibloux" souffle ses 30 bougies!

C'est dans la joie et la bonne humeur, en compagnie des résidents, que les autorités ont célébré, ce 17 septembre, le 30e anniversaire de la Maison de repos et de soins "Le Gibloux" du CPAS waterlootois.

IMG 6180C'est en présence du gouverneur de la Province du Brabant wallon, Gilles Mahieu, du Collège communal et du Conseil de l'Action Sociale, que la bourgmestre, Florence Reuter, et le président du CPAS, Etienne Verdin, ont clôturé les festivités en fin de matinée du 17 septembre. Très conviviaux, l'apéritif et le repas ont été suivis du discours d'introduction de la bourgmestre qui n'a pas manqué de souligner les atouts de la maison de repos, sans oublier de féliciter son personnel. Après cela, le président du CPAS – aux commandes de l'établissement depuis 2001 – a retracé le parcours de l'institution, de la première pierre à aujourd'hui. S'en est suivie la projection du film "Le Gibloux fait son cinéma", racontant la vie quotidienne des résidents. À 15h, point d'orgue de la cérémonie, la toute nouvelle statue "Mon père, ce héros" (voir photo), sculptée par Caroline Moxhon et installée juste à l'entrée du bâtiment, a été dévoilée sous les yeux ravis de l'assemblée et du public présent.

Une histoire peu commune

Comme tous les anniversaires, celui-ci fût l'occasion de revenir sur le riche passé du "Gibloux" qui ne s'est pas construit en un jour. Tout a commencé en 1956, lorsque la "Commission d’Assistance Publique" (ou CAP, ancêtre du CPAS actuel) décide d’acquérir un terrain pour y construire une maison de retraite. En 1972, la CAP accepte la donation de Madame Smeets-Jacobs qui lègue un terrain et 10 millions de francs belges (soit env. 250 000€) pour contribuer à construire un home. Le projet est plusieurs fois revu. En 1983, le chantier est lancé. Le 20 décembre 1988, le CPAS entérine l’appellation "Le Gibloux", proposée par l’équipe de travail du Centre du troisième âge. Ancienne, l’origine se réfère au culte du Bon Dieu de Gemboux (en wallon : "El Bon Dieu d’Giblou"). En 1989, "Le Gibloux" (comportant deux ailes avec chacune trois niveaux d’hébergement) ouvre ses portes. Sa gestion est confiée au CPAS, ce qui explique que les bureaux de ce dernier fassent partie du bâtiment qui abrite diverses autres salles (restaurant, revalidation, kinésithérapie et ergothérapie…). Au cours de son existence, des travaux successifs de rénovation ont eu lieu. Ce n'est pas fini : dans environ trois ans, une extension sur un terrain voisin devrait permettre, à terme, de libérer des locaux au sein du bâtiment existant pour y aménager des chambres supplémentaires et répondre à la demande grandissante. Au fil des années, plus de 850 résidents ont été accueillis. Aujourd'hui, ils sont au nombre de 115.

Trois points forts

Le « Gibloux » a pour projet de permettre à chaque résident (tant à mobilité réduite que valide) de s'y épanouir. Etienne Verdin de préciser : "Nous parlons véritablement de 'sens de la vie'. Plus qu'un terme théorique, c'est une réalité dans laquelle interviennent la générosité du personnel, son sens du respect de la personne, les relations entre chacun… "Le Gibloux" vit à travers des personnes très différentes. La faculté d'adaptation des résidents (âgés de 60 à 105 ans), leur éducation, leur style de vie, leur situation sociale… sont diversifiés. Nous devons nous adapter pour qu'ils puissent évoluer sereinement, tout en voyant leur pouvoir décisionnel et leur appréciation honorés".
En résumé, le succès de l'établissement tient principalement en trois atouts que sont : son environnement privilégié (bâtiment de trois ailes, lové au cœur d'un magnifique jardin, au beau milieu d'un quartier calme), ses nombreuses activités (ateliers, excursions, gymnastique… qui rythment le temps) et, enfin, son personnel pluridisciplinaire (infirmières, kinés, ergothérapeutes, animateurs…) très compétent, sans qui "Le Gibloux" ne serait pas ce qu'il est.

IMG 6155

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Gibloux, chemin du Bon Dieu de Gibloux, 26. Tél. 02 352 36 21. Brochure d'infos (tarif, projet de vie, équipements…) : www.waterloo.be/le-gibloux