Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Le réaménagement de la chaussée de Tervuren se poursuit
Actions sur le document

Le réaménagement de la chaussée de Tervuren se poursuit

Peut-être vous en souvenez-vous : il y a quelques mois, une partie des arbres situés d'un côté de la chaussée de Tervuren a été renouvelée. Cette année, il en sera de même pour les 42 marronniers juste en face, côté numéros de rue impairs. Dans la foulée, un éclairage LED sera installé.

Probablement dans le courant du mois de mars, juste avant la reprise de la végétation et de la nidification (du 1er avril au 31 juillet), il a été décidé d'entamer la deuxième phase (sur un total de quatre) du projet d'embellissement de la chaussée de Tervuren. But de l'opération ? Remplacer les marronniers du côté des numéros de rue impairs sur le tronçon entre la drève Richelle et la place de Joli-Bois. Attaqués par des parasites, affaiblis par de fortes intempéries, vieillissants… ces arbres fragilisés doivent, en effet, faire l'objet de coupes de sécurité (risques de sinistres et d'accidents, chutes de branches, voire de troncs, etc.).

Un cachet bucolique intact

D'abord abattus et essouchés, ils seront par après (vers la fin de l'année si tout va bien) substitués à des Ulmus resista ‘New Horizon’ et des Tilia cordata ‘Greenspire’, tous deux très résistants aux tailles fréquentes et particulièrement adaptés à la plantation au bord d'artères fréquentées. Ces deux variétés seront plantées en alternance afin de limiter le risque de transmission de maladies, plus élevé entre espèces identiques. Il est à noter qu'afin de répondre aux réalités du terrain et éviter le double alignement d’arbres par trottoir, les 42 sujets initialement présents seront remplacés par 25. Pour conserver le même nombre d'arbres, 17 autres seront replantés ailleurs sur le territoire communal.

Éclairage : on passe au LED

Ceux qui ont l'œil remarqueront aussi que les poteaux d'éclairage public actuels seront éliminés au profit d'un système LED, plus économique (moins énergivore et de longue durée de vie). Ces lampadaires routiers seront placés de part et d'autre de la chaussée et non plus tous d’un seul côté, comme c’est le cas aujourd'hui. Bien entendu, ces travaux continueront à se dérouler dans le plus grand respect des procédures obligatoires (permis SPW, etc.). Pour rappel, à terme, il est prévu de construire le long de la chaussée de Tervuren une piste cyclable, un nouveau trottoir mais aussi une bande de parking entre les arbres et la route.

Chaussée de Tervuren : marronniers situés côté numéros de rue impairs
depuis le rond-point de la drève Richelle en direction de Joli-Bois.