Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Prévention santé : focus sur le radon
Actions sur le document

Prévention santé : focus sur le radon

Après la cigarette, le radon est la deuxième cause de cancer du poumon en Belgique. Seulement 2,7% des ménages brabançons connaissent le taux de présence de ce gaz radioactif dans son logement : pourquoi pas vous ? Topo de la situation en quelques chiffres…

0

Zéro parfum, zéro couleur, zéro symptôme visible : le radon est indétectable sans test spécifique. Naturellement présent dans les sols et les roches, il peut s’infiltrer à partir du sous-sol dans n’importe quel bâtiment, via les fissures, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d’eau. Lorsqu’il est inhalé, le radon peut atteindre les poumons et endommager les tissus, ce qui peut engendrer un cancer.

1

Un simple test suffit pour savoir si votre habitation est exposée au radon. Il consiste en un petit détecteur (pas plus grand qu'un rouleau de pellicule photo), à commander (voir info ci-contre) et livré par la poste dans votre boîte à lettres. Après l'avoir déposé au rez-de-chaussée de la pièce la plus fréquentée de la maison durant 3 mois, il vous suffit de le renvoyer pour analyse. Il ne représente aucun danger pour les utilisateurs des locaux dans lequel il est placé ni pour l'environnement. Environ un mois après avoir retourné l'instrument, les résultats des analyses sont communiqués par courrier postal.

2 à 5%

Tel est le pourcentage des bâtiments mesurés dépassant le niveau d'action de 300Bq/m3 à Waterloo (la plus élevée atteignant 664Bq/m3 ). Il n'y a malgré tout pas lieu de paniquer car seuls 287 ménages ont, à ce jour, réalisé la mesure sur notre Commune. De même, il existe une gradation de moyens à implémenter pour améliorer la situation, si nécessaire.
Pour rappel, la mesure de radon s'exprime en Becquerel par mètre cube. La Belgique s’aligne sur une directive de l’Union européenne qui fixe à 300 Bq/m³ le niveau à partir duquel il est indiqué d’agir dans les constructions existantes. Plus la concentration mesurée est élevée, plus il y a lieu d’y remédier.

31/12/2019

C'est la date limite jusqu'à laquelle le citoyen brabançon peut commander un détecteur de radon via le site web www.actionradon.be pour un coût total de 15 €, comprenant l’analyse et l’aide éventuelle à la remédiation (conseils d'améliorations de la ventilation, de l'étanchéité…).

010 23 62 02

Il s'agit du téléphone de contact où poser vos questions, formuler vos suggestions, etc. Il se complète d'un mail : c2FtaS5id0BicmFiYW50d2FsbG9uLmJl et du site www.actionradon.be. Cette initiative est soutenue par l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) et la Province du Brabant wallon via son Service d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI/LPI).