Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Sécurité routière: "On ne prend pas la route, on la partage !"
Actions sur le document

Sécurité routière: "On ne prend pas la route, on la partage !"

Voilà l'essentiel du message que souhaitent faire passer l'AWSR (Agence Wallonne pour la Sécurité Routière), VIAS Institute, le Groupe de recherche et d’action des cyclistes quotidiens (Gracq) et bien d'autres associations liées à la mobilité, en cette période de rentrée si particulière…

Entre juillet-août et septembre 2019, à travers les chiffres d'une étude Statbel, l'AWSR pointait déjà entre autres une hausse de 20% des accidents impliquant un cycliste et une voiture et une augmentation de 30% d'accidents concernant les piétons.
Il est à craindre que la rentrée de septembre 2020 ne s'avère encore plus périlleuse sur les routes. Le confinement et la période estivale ont eu deux effets. D'une part, celui – positif – d'encourager la mobilité douce qui a gagné davantage d'adeptes. Mais aussi, d'autre part, celui de provoquer une certaine décontraction de la part des cyclistes, piétons, automobilistes, motards… qui ont, ces derniers mois, pris l'habitude de se déplacer au cœur d’une circulation relativement "allégée".

Prudence et résilience

Dans les semaines à venir, en conséquence de la rentrée scolaire, de l'augmentation des déplacements domicile-travail, de la relative "inquiétude" envers les transports publics suite à la crise sanitaire, etc., la densité du trafic pourrait surprendre plus d’un usager de la route, avec le risque d’accident qui va de pair. Un appel à la bienveillance, particulièrement de la part des automobilistes envers les cyclistes et piétons (plus vulnérables mais aussi entre autres tributaires de l'état des chaussées, des intempéries, etc.), s’impose donc. En matière de (micro)mobilité (comme en général), la société et nos habitudes évoluent, plus que jamais, les maîtres-mots demeurent prudence, résilience et adaptabilité.

3 petits gestes… de part et d'autre

VIAS Institute a publié sur son site les résultats d'une enquête IBSR (datant de 2016 mais encore bien d'actualité : www.vias.be/fr/newsroom/automobilistes-cyclistes-partageons-la-route-/) concernant les trois comportements qui irritent le plus les automobilistes et les cyclistes ainsi que les bons réflexes pour favoriser la sécurité de tous.

📌Côté automobilistes

1. Redoublez de prudence lorsque vous dépassez un cycliste. Gardez une distance latérale de min. 1 m et évitez de vous rabattre trop rapidement.
2. Vous êtes garé parallèlement à la chaussée ? Jetez un œil dans votre rétroviseur avant d'ouvrir la portière ou de redémarrer.
3. Ne vous garez pas sur une piste cyclable : c'est dangereux pour tous.

📌Côté cyclistes

1. Merci de respecter le code de la route, s.v.p., roulez où c'est autorisé.
2. Même lorsque c'est permis, si possible, évitez de rouler à deux de front (et préférez rester en file indienne) surtout en cas de trafic dense.
3. Allumez vos feux dès qu'il fait sombre même si vous portez une veste réfléchissante.

En bref, ces modes de déplacement ne sont pas opposés mais complémentaires, chacun ayant son domaine de pertinence. Conjointement, il nous appartient de faire gagner le vivre-ensemble et la courtoisie !