Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Vagues de chaleur et pics d'ozone
Actions sur le document

Vagues de chaleur et pics d'ozone

Photo iStock/aapsky

Que faire lorsqu'une vague de chaleur et/ou des pics d'ozone sont annoncés ? Voici quelques conseils pour vous aider à passer ces périodes dans les meilleures conditions possibles.

Avant toute chose, si vous connaissez des personnes sensibles et/ou isolées (âgées et/ou cardiaques, nourrissons, souffrant de maladies chroniques, etc.), il est important de prendre régulièrement de leurs nouvelles, voire de passer chez elles, afin de vous assurer qu'elles ne manquent de rien.

Voici également quelques recommandations, essentielles pour ces mêmes personnes, mais également pour chacun(e) d'entre nous :

  • évitez de sortir, surtout durant les heures les plus chaudes (11h-22h) ;
  • limitez autant que possible les efforts physiques ;
  • laissez portes, fenêtres, volets et tentures fermés durant les heures les plus chaudes et aérez la nuit (attention cependant aux risques de cambriolages !) ;
  • restez le plus possible à l'intérieur, dans un endroit frais, voire climatisé (réglez la climatisation 5°C en dessous de la température ambiante) ;
  • si vous prenez des médicaments, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant ou de votre pharmacien afin de savoir s’ils peuvent avoir un impact négatif sur votre santé lors d’une période de forte chaleur ;
  • buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale ;
  • ne consommez pas d’alcool ni de boissons à forte teneur en caféine ou en sucre ;
  • en cas de difficulté à avaler les liquides, consommez des aliments riches en eau, comme des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes) et des crudités (concombre, tomate, sauf en cas de diarrhées) ;
  • accompagnez la prise de boissons en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux ;
  • si sortir s’avère indispensable, préférez le matin tôt ou le soir tard, rester à l’ombre dans la mesure du possible, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire ;
  • si vous devez vraiment partir pour un long trajet, veillez à prendre des boissons avec vous (risque d'embouteillages…) ;
  • si vous ressentez des symptômes (crampes, fièvre élevée, maux de tête, malaise…), consultez immédiatement votre médecin ;
  • si votre température est très élevée (40°), appelez immédiatement le 112 
  • ne laissez jamais une personne ou un animal dans une voiture en stationnement.
Par ailleurs, en cas de pic d'ozone ou de pollution, plusieurs mesures peuvent également être prises, avant et pendant les phases d'alerte. Plus d'infos sur le site du Centre de crise fédéral (www.info-risques.be) et sur celui de la Cellule Interrégionale de l'Environnement (www.irceline.be)