Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Vous êtes formidables!
Actions sur le document

Vous êtes formidables!

Pas facile d'inscrire la solidarité dans le confinement, l'indispensable distanciation sociale et le stress ambiant. Pourtant, citoyens, voisins, entrepreneurs, petits commerçants… vous êtes nombreux à relever ce défi et à faire preuve d'une incroyable bienveillance envers les autres, en réalisant petits et grands gestes.

Parallèlement à ceux qu'on a fort justement baptisé "nos héros" (c'est-à dire le personnel soignant, les pharmaciens, les policiers, les caissiers, les enseignants, les livreurs et autres travailleurs restés fidèles au poste…) s'organise aussi une armée anonyme de "résistants" au grand cœur, qui chaque jour, apporte une myriade de petites pierres à l'édifice du lourd combat contre le coronavirus. À Waterloo, les initiatives de solidarité n'ont pas manqué. Ainsi, par exemple, un hôtel a proposé d’héberger des victimes de violences conjugales. Une société a confectionné des visières de protection, mises gratuitement à la disposition notamment de la Police, du personnel de la Maison de Repos du CPAS, de la Croix-Rouge de Waterloo. Une PME a gracieusement offert 200 flacons de gel hydroalcoolique désinfectant à destination de notre Police et, il y a quelques jours, ceux-ci ont été récupérés et amenés "à bon port" par la bourgmestre, Florence Reuter, en personne.

Véronique, Hugo… et tous les autres

Ces dernières semaines, la Commune a encore vu fleurir d'innombrables autres mains tendues. Impossible d'être exhaustif, citons par exemple, ce comptable fiscaliste qui a proposé son aide bénévole, un jour par semaine, pour conseiller les indépendants touchés par la crise. Ou Véronique et Pauline… qui, à travers un appel Facebook, ont invité chaque citoyen à écrire un grand "merci" sur les sacs de déchets à l'attention des courageuses personnes en charge de leur collecte. Il y a aussi Hugo et sa famille qui, durant quelques heures, ont ramassé canettes et emballages abandonnés mais aussi nettoyé à grands coups d'éponge savonneuse les panneaux sales dans le quartier "Faubourg Est" ou ces dizaines d'enfants qui ont égayé nos rues avec leurs dessins colorés dédiés aux infirmières, médecins… Pendant ce temps, quelques mamans waterlootoises ont transformé les "ennuyeuses" balades de parents et tout-petits en un amusant jeu "de chasse à l'ours en peluche" . Le principe ? Qui le souhaitait pouvait exposer un doudou derrière une vitre de rez-de-chaussée à front de rue pour permettre aux plus jeunes de les chercher et les compter, tout en respectant les consignes naturellement.

Des maillons, une chaine, du bonheur

Concernant les courses alimentaires, plusieurs habitants, mais aussi une société de taxi waterlootoise n'ont pas hésité à acheminer le nécessaire aux personnes âgées ou à ceux pour qui les déplacements sont compliqués. Un restaurateur italien a livré aux seniors des repas gratuits et a aussi proposé à ses clients d’offrir des menus au bénéfice d'un centre de personnes handicapées. Un autre chef de restaurant a pris l'habitude de déposer chaque jour deux délicieux plats au commissariat du Centre, qui a également reçu des pralines de la part d'un généreux commerçant local. André et son épouse ont organisé une cagnotte pour l'Hôpital de Braine-l'Alleud/Waterloo. Et puis, bien sûr, il y a Carine, Sandra, Valérie… et tant d'autres qui ont cousu, parfois nuit et jour, des masques buccaux pour le personnel en première ligne. En attendant de pouvoir continuer à vivre nos vies encore plus intensément qu'avant la crise sanitaire, plus résilients que jamais, rappelons la conclusion du chef de corps de la Zone de Police de Waterloo, Michel Vandewalle : "Pour le moment, la première et la plus belle des solidarités est à portée de chacun. Il s'agit évidemment de rester chez soi, de respecter les consignes et de ne se déplacer qu'en cas d'absolue nécessité".