Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Cadre de vie - Environnement / Animaux / Frelons asiatiques
Actions sur le document

Frelons asiatiques: aidez-nous à repérer les nids

En Wallonie, le premier nid de frelons asiatiques a été découvert en 2016. Depuis, sa présence n'a cessé de s'intensifier. Même si elle s'attaque rarement à l'homme, cette espèce invasive menace nos populations d'abeilles et autres insectes indigènes. Elle fait donc l'objet d'un suivi particulier par l’administration régionale, mais aussi par le service Cadre de Vie de la Commune.

Nid secondaire de frelons asiatiques. © iStock / Manuel Fil Ordieres Garcia

Plus petit que son homologue européen, le frelon asiatique ressemble à une grande guêpe très foncée. Au cours de l'année, il construit 2 types de nids.
Un nid primaire au printemps, vers fin mars-début avril. De petite taille, il est difficile à différencier des nids de guêpes ou de frelons européens. On les retrouve généralement sous abris (cabanes de jardin, carports…).
Un nid secondaire que l'on peut apercevoir dès le mois de juin. De forme sphérique, il est souvent situé assez haut dans les arbres (plus de 10 m), mais peut aussi se trouver dans les haies. Il est de grande taille, d'un diamètre de 40 à 80 cm, et abrite plusieurs milliers d'individus. On peut aussi y déceler une petite ouverture latérale à mi-hauteur.

En automne, la chute des feuilles met au jour les nids secondaires. C'est donc un moment idéal pour les repérer.

Que faire si vous en découvrez ?

  1. Prenez une photo.
  2. Prévenez le service cadre de vie via ZWNvY29uc2VpbEB3YXRlcmxvby5iZQ== (en envoyant une photo et en indiquant sa localisation le plus précisément possible) ou par téléphone au 02 352 99 14. La Commune essaie en effet d’identifier la présence de frelons sur son territoire afin de prendre des mesures contre cette espèce invasive. Par ailleurs, la Région wallonne procède gratuitement à la neutralisation des nids jusqu’au 31 décembre 2022 (si leur identification est confirmée et dans la limite du budget disponible).

Attention, ne tentez jamais de détruire le nid vous-même ! Cette tâche ne peut être réalisée que par du personnel spécialement formé et équipé.