Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Vie politique / Conseil communal / Compte-rendu
Actions sur le document

Points importants de la séance du lundi 8 novembre 2021

Travaux

C'est à l'unanimité (MR, Ecolo et MVW) que le Conseil communal a approuvé le Cahier Spécial des Charges (plans, coupes, métrés estimatifs…) du Projet de Revitalisation urbaine de la place Capouillet, située dans le quartier du Chenois. Cela, en vue de la validation de ce dossier par la Région wallonne qui subsidie les travaux à hauteur d'environ 1,2 million d'euros.
Malgré qu'Ecolo et MVW (Mieux Vivre à Waterloo) se soient déclarés globalement satisfaits de cette opération, tous deux ont regretté que la concertation avec la population ait été réservée aux riverains "proches". MVW s'est aussi étonné que le PV (88 pages) ne reprenne pas chacune des remarques émises par ceux-ci.
La bourgmestre (MR) a rappelé que, ces dernières années, plusieurs réunions publiques à ce sujet ont eu lieu afin de permettre à chacun de s'exprimer et que la volonté de la majorité était à présent "de faire avancer efficacement ce beau projet en saisissant cette véritable opportunité d'amélioration du cadre de vie pour les habitants du quartier", a-t-elle ajouté. Elle a également expliqué que :
- d'une part, la consultation des citoyens n'était pas obligatoire et que le fait de la limiter aux personnes domiciliées à maximum 50m de la zone des travaux est une règle existante et couramment utilisée dans ce genre de dossier ;
- d'autre part, de nombreuses adaptations au projet initial ont été implémentées afin de répondre aux préoccupations et demandes des habitants et commerçants (sécurisation de la place, établissement de "Zones 20" et de "Zones bleues", ajout de places de parking supplémentaires et d'une zone de livraison indispensable au commerce voisin, parking vélos, bacs de plantation avec vivaces, etc.). Enfin, la bourgmestre a précisé qu'après cette étape, s'en suivra encore, entre autres, une enquête publique dans le cadre du permis d'urbanisme.

Environnement

Comme chaque année, la Commune est tenue de transmettre les données prévisionnelles du "Coût-vérité" au Service public de Wallonie. Celles-ci reprennent une estimation des recettes et des dépenses liées à la gestion des déchets, la différence devant obligatoirement être répercutée vers le citoyen. En bref, une augmentation de la taxe est à pressentir en 2022 pour arriver à 103% du "Coût-vérité" et ainsi prévoir une indispensable marge de prudence. La bourgmestre de le justifier par la perte globale de 2,1 millions d'euros à la clôture des comptes de l'intercommunale in BW en charge du ramassage des déchets mais aussi par la future baisse des revenus provenant de la diminution de vente des sacs blancs (ordures ménagères, dont les recettes sont versées à la Commune) au profit des sacs bleus (PMC, dont les recettes reviennent à l'intercommunale), suite aux nouvelles règles de tri des poubelles. Et de conclure que "tout comme les 26 autres Communes du Brabant wallon, notre administration est contrainte de respecter le décret wallon. Elle ne possède aucune maîtrise des coûts répercutés et imposés par in BW, elle-même tributaire du collecteur. Sans incriminer personne, les Communes vont devoir réagir et tenter de changer cela : il n'est rien de plus décourageant pour le citoyen que de faire des efforts de tri, de compostage, etc. et de voir le montant de la taxe qui y est liée augmenter malgré tout", a observé la bourgmestre.
Le groupe MR a ratifié ce point. Ecolo et MVW se sont abstenus. Le premier a encouragé la majorité "à davantage de proactivité en matière de sensibilisation écologique (promotion dans les écoles, commerces, augmentation des primes de compostage, création de composts de quartier…)" et le second "à plus de transparence dans les chiffres transmis et à poursuivre les discussions avec in BW".

Finances

Une deuxième modification budgétaire de l'exercice 2021 a été entérinée par le Conseil communal. Justifiée par des adaptations techniques imposées par la tutelle, elle ne modifie en rien l'équilibre à l'exercice propre qui est maintenu.
Après avoir remercié tous les membres de la Commission des Finances pour leurs éclaircissements au sujet de ce dossier, Ecolo a précisé "rester attentif à la présentation du budget 2022 qui se déroulera lors du Conseil communal de décembre 2021 (impacts de la dissolution de l'ASBL Waterloo Sports, des travaux du Masterplan…)". Après avoir lui aussi remercié cette Commission, MVW a précisé que "concernant les sports, le système mis en place actuellement semble coûter plus cher que le dispositif précédent". Il a aussi souhaité que "plus de moyens soient accordés au CPAS, à la Police ou à l'accélération de certaines politiques prioritaires comme l'accès au logement pour les jeunes". Ecolo a voté "abstention", MVW "non" et la majorité MR "oui".

Sports

C'est à l'unanimité que l'assemblée a décidé de créer un Conseil consultatif des Sports dont le règlement a été lui aussi accepté. L'échevin des Sports (MR) a souligné que "ce sera l'occasion de réunir autour d'une table l'ensemble des acteurs de ce secteur à Waterloo afin d'échanger avec eux, de cibler leurs besoins, d'évoquer les 'Mérites sportifs' et bien d'autres projets encore". Nous y reviendrons.