Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Conseil communal / Compte-rendu
Actions sur le document

Points importants de la séance du lundi 9 mars 2020

Remise de distinctions honorifiques

En ouverture de séance, des distinctions honorifiques ont été remises à trois mandataires communaux : l'ancien conseiller communal Francis Wingelinckx et les échevins Alain Schlösser et Cédric Tumelaire. Tous trois ont reçu la Médaille de Chevalier de l’Ordre de Léopold II ; le premier pour avoir exercé un mandat de conseiller communal durant 25 ans et les seconds pour leurs mandats respectifs de conseiller communal durant 20 ans, dont au moins 5 années en qualité d’échevin.

Urbanisme

Le Conseil communal s'est penché sur le dossier de base dont l'objectif est d'aboutir à une révision partielle du plan de secteur par l'inscription d'une Zone d'Enjeu Communal dans le Centre de Waterloo.

"Une réunion d'information avait été organisée à ce sujet en décembre dernier, a rappelé la bourgmestre (MR). Cette procédure légale est une étape-clé qui devrait nous permettre de lancer le Masterplan de réaménagement du Centre de Waterloo. Ce dossier de base doit à présent être envoyé au gouvernement qui devra remettre un avis. D'autres procédures, dont l'enquête publique, devront bien évidemment être menées ensuite."

Le représentant de MVW a salué la qualité de ce document. "Notre groupe n'est pas opposé à la révision du plan de secteur, mais nous pensons que la zone proposée est trop limitée. Nous l'aurions étendue et aurions notamment englobé les terrains de sports du Centre et le parc Jules Descampe. Nous voudrions aussi recevoir des informations claires sur la façon dont le projet sera financé."

"Nous n'en sommes pas encore au stade de définir des gabarits ou de présenter des projets urbanistiques, a souligné la bourgmestre. Tout cela va encore évoluer. Il est donc impossible de vous donner des chiffres sur un projet qui n'existe pas concrètement. Nous en avons défini les grandes lignes : la création d'une place communale, l'amélioration des modes doux (traversées cyclistes et piétonnes), la mise en valeur du patrimoine historique, la création de logements plus accessibles aux jeunes… Pour ce faire, nous discutons avec différents propriétaires dont les biens sont situés dans la Zone, ainsi qu'avec l'APIBW (Agence de Promotion Immobilière du Brabant Wallon). Tous ces objectifs doivent donc encore se traduire précisément dans un plan officiel."

Ecolo s'est déclaré en accord avec la philosophie générale du dossier. "Nos remarques ont été prises en compte et nous supposons que ce projet va encore progresser. Nous vous faisons donc confiance", a résumé sa cheffe de groupe.

La majorité MR et Ecolo ont approuvé le dossier de base. L'élu MVW s'est abstenu.

Énergie

L'Assemblée a unanimement approuvé une convention avec l'intercommunale "in BW". Elle vise à mettre gratuitement à la disposition de la Commune une plateforme numérique "Plan et actions climat".

Tant Ecolo que MVW se sont réjouis de ce projet. "La Commune va-t-elle profiter de cette opportunité pour signer la Convention des Maires (NDLR : texte par lequel les autorités locales s'engagent pour l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’augmentation de l’usage des sources d’énergie renouvelable au sein de leur territoire) ? Pourrons-nous participer à la réunion de démarrage ou avoir au minimum un accès en "mode lecture" de ce programme ?", ont demandé les Verts. MVW s'est, pour sa part, interrogé sur la date prévue pour le début de ce projet et a souhaité qu'un maximum d'éléments de ce plan soit accessible au public.

"Dans un premier temps, nous signons ce document, qui permettra ensuite de mettre en œuvre un plan climat et d'envisager d'adhérer à la Convention des maires, a tempéré l'échevin de l'Énergie et de la Transition écologique (MR). Tous les points que vous abordez constituent déjà l'étape suivante. Nous devons d'abord nous pencher sur toutes les implications de ces décisions et fixer une date de réunion. Je vous demande donc encore un peu de patience…"

Cellule commandes publiques

Le Conseil a approuvé le point relatif au nettoyage de locaux et vitres de divers bâtiments communaux (écoles communales, Syndicat d'initiative et Maison des Jeunes) pour la période comprise entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2021. Ecolo a regretté que le choix se soit orienté vers le recours à des firmes privées plutôt que vers l'engagement de personnel communal. Il a aussi déploré que l'usage de produits d'entretien écologiques ne soit pas davantage prépondérant dans l'attribution du marché.

"Nous ne pouvons pas nous permettre de nous baser sur cet élément-là de façon trop restrictive, car la plupart des sociétés privées doivent encore s'adapter et cela coûte très cher, a répondu la bourgmestre. Nous y sommes néanmoins déjà attentifs. Par ailleurs, nous devons pouvoir assurer la continuité du nettoyage en cas d'absence ou de maladie, en particulier dans les écoles communales. Cela exige d'engager davantage de personnes et de dégager des moyens pour la gestion de ce personnel. Dans ces cas précis, il est beaucoup moins coûteux de faire appel à une entreprise externe."

Le MR et MVW ont approuvé ce point. Ecolo s'est abstenu.

Environnement

La Commune vient de lancer un nouveau marché public pour la "mise à disposition et la gestion d'un parc à conteneurs avec un impact réduit sur l'environnement", pour la période du 1er juin 2020 au 31 décembre 2023.

MVW a demandé de supprimer la gestion des déchets verts de ce cahier des charges. "Nous devrions envisager de les traiter séparément, sur des terrains communaux, d'autant qu'il est possible de les valoriser, en les transformant par exemple en combustible pour chaudière".

"Il est impossible de gérer une quantité aussi importante de déchets verts, a réagi la bourgmestre. Cela nécessite de l'espace, du personnel, du matériel… La Commune n'est pas un puits sans fond. Et Waterloo est encore l'une des rares à proposer une collecte des déchets verts aux habitants. Bref, c'est matériellement et budgétairement irréalisable."

Le point a été approuvé. MVW s'est abstenu.